Page 7 - Brochure Musée 2016
P. 7

Quand j’étais enfant, je me rappelle qu’un peintre itinérant passait dans mon village et offrait ses services de création artistique d'ex-votos,
entre autres… Cette tradition a été maintenue jusqu'aux années 1950.



L'église catholique avait des séminaires dans chaque district pour former des curés qui étaient envoyés partout pour pratiquer leur profession.
L'exagération des pratiques religieuses trop rigides, c’est-à-dire avec refus de baptême, de mariage et d'enterrement si la famille avait une dette
envers le curé, provoqua l'éloignement des jeunes de la pratique des Dix Commandements. Par ailleurs, l'arrivée de la démocratie dans certains
pays très catholiques, a permis au peuple de voir mieux et plus clair les intérêts de l'église et de s'éloigner de ces pratiques, car la peur des gens
diminuait de plus en plus… L'instruction et la culture amenées par la démocratisation sont à l'origine de cet éveil et de cette autonomie…

Le séminaires ferment les uns après les autres, les curés ne suffisent plus et manquent en beaucoup de villages…



Dans le Portugal d'aujourd'hui, les couples pratiquent une sexualité libre et vivent sans aller légaliser leur mariage à l'église (ce qui était
nécessaire à l’époque sinon le mariage civil n'avait plus de valeur…), d'autres restent en concubinage. Les divorces sont probablement aussi
nombreux qu'en Suisse, ainsi que les interruptions volontaires de grossesse. Les enfants sont baptisés ou pas…



L’avenir se présente difficile à cerner mais il est probable que la société occidentale va mourir pour être remplacée par quelque chose d'autre
garantissant beaucoup plus d'autonomie et de responsabilités aux individus-citoyens, sans que ce soit toujours l'élite politique qui décide et
qui énonce la formule sociale, culturelle et politique à adopter par la société.



La démocratie dans d'autres pays, par exemple en Amérique Latine, a amené l'égalité pour tous face à la loi (?). En réalité les croyances
catholiques sont restées très profondément ancrées chez certains citoyens… La peinture populaire et la peinture naïve, deux versants du côté
primitif de l'art, nous montrent des artistes glorifiant certains saints et vierges, etc. Au Brésil, qui est probablement le lieu de plus grande
production naïve et populaire au monde, suivi d’Haïti, il n'y a presque pas de peintre naïf qui n'ait pas esquissé Saint François d'Assise et des
Processions de Saints (mélange de catholicisme et de spiritisme…).


                                                                                                                                                        7
   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12